Découvrir l'opéra

Publié le par Olga

Quelle chance ont nos enfants de vivre à l'époque actuelle! Il y a tant de supports différents pour apprendre des choses! Quand on n'habite pas à Paris où l'art est plus à portée de main, on peut quand même l'approcher grâce aux livres et aux supports audio et audiovisuels. Maintenant il est possible de faire des visites virtuelles des musées et des châteaux ainsi qu'assister à des retransmissions en direct et en différé des opéras dans des salles de cinéma ou à la télévision.

Quand Prince est né, je voulais qu'il entende de la musique classique. Chaque fois que je l'allaitais, je mettais un CD de la collection "Le monde de l'opéra" qui était vendu chaque dimanche avec le journal "Le Monde". En même temps je lisais l'histoire de l'opéra écouté et son livret en deux langues, celle dans laquelle il était chanté et sa traduction en français. Car, à ces moments là, j'apprenais moi même ce à quoi je n'avais pas accès ni étant petite ni plus tard jusqu'à la naissance de celui qui me fait aller de l'avant. Ainsi, la musique classique devenait familière à mon fils. Je lui chantonnais des airs d'opéra pendant son bain mais, avec le temps, j'ai abandonné cette habitude. Peut être parce que l'enfant grandissait, avait d'autres occupations et ne voulait plus rester couché sur le dos la plupart de son temps. Je regrette quand même beaucoup ne pas avoir perpétué ces écoutes de musique.

Découvrir l'opéra
Découvrir l'opéraDécouvrir l'opéra
Découvrir l'opéraDécouvrir l'opéra

Mais, peut être la graine que j'avais semée il y a plusieurs années attendait juste qu'on l'arrose à nouveau pour commencer à germer. Il y a plusieurs mois, j'ai emprunté un beau livre avec CD de la Collection Musigram de chez Caligram. C'était "Le Barbier de Séville" de Rossini. Mon fils l'a adoré. Récemment, il a redemandé ce livre et hier je l'ai réemprunté.

Découvrir l'opéra
Découvrir l'opéra
Découvrir l'opéra
Découvrir l'opéra

Ce livre est accompagné d'un CD qui présente aux enfants les plus beaux airs du Barbier de Séville. On lit d'abord le texte très accessible aux enfants et magnifiquement illustré par Roberta Angeletti. Ensuite on écoute le CD tout en regardant les images.

Comme le livre contient de nombreux dialogues, nous l'avons lu à deux en changeant la voix et en mettant une bonne intonation. Ça a été un bon exercice de lecture expressive. Quant'à l'écoute du CD, les illustrations la rendent très facile et compréhensible.

Mais je ne me suis pas arrêtée là. J'ai trouvé sur Internet le dessin animé "Le barbier de Séville". Il est en anglais, mais après la lecture du livre, tout est clair et les scènes sont identiques. Et les enfants adorent retrouver les personnages déjà rencontrés ailleurs et montrer qu'ils les connaissent. En plus on peut courir deux lièvres à la fois car, en plus de la découverte de ce chef d'oeuvre de la musique classique, on peut utiliser ce dessin animé pour travailler l'anglais avec les enfants plus âgés.

Et vous, qu'est-ce que vous faites pour faire découvrir et aimer l'art à vos enfants?

Publié dans Lecture, Musique

Commenter cet article