Au pays des rêves

Publié le par Arc-en-ciel

Il y a quelques semaines, je parlais sur instagram du somnambulisme de mon fils. Ses promenades nocturnes de plus en plus fréquentes commençaient à m'inquiéter sérieusement. J'ai eu quelques conseils et d'autres témoignages. Tout va bien depuis car j'ai supprimé la cause de ses réveils. C'était tout simplement sa tablette qui émettait un son chaque nuit. Je l'ai compris quand il l'a laissée un soir dans ma chambre. Je ne sais pas comment enlever ce son et d'où il vient. On met pourtant le mode silencieux pour la nuit. Depuis, Prince la laisse dans une autre pièce pour la nuit. En plus de cela, le docteur lui a prescrit un calmant homéopathique.

Il y a trois jours, je suis tombée sur une publication. On y parlait de l'attrape rêves. Je ne connaissais ni le nom ni la fonction de cet objet rituel que j'ai déjà vu auparavant. Pour rassurer mon fils et pour décorer sa chambre, j'ai décidé de fabriquer un capteur de rêves en perles Hama. Le voici.

Au pays des rêves

Prince a adoré mon attrape rêves et, après la première nuit passée sous la protection de cette toile qui laisse passer uniquement des beaux songes, il a rendu son verdict: "Ça marche!". Ouf, tant mieux! Au réveil, il m'a demandé où passaient les cauchemars capturés par la toile. Je ne savais pas et j'ai répondu qu'ils s'envolaient quand on ouvrait la fenêtre. Et c'est seulement après j'ai appris qu'ils sont brûlés par les premiers rayons du soleil qui pénètrent dans la chambre.

Quelques jours avant la découverte de l'attrape rêves, j'ai acheté le livre "Le BGG" de Roald Dahl. Vous vous souvenez de mon billet d'il y a un an? Nous attendons avec impatience la sortie du film de Steven Spielberg. Les Russes ont la chance de le voir au cinéma déjà depuis avant-hier. Quand à nous, nous prenons un GEANTISSIME plaisir de lire le livre. Là aussi, il y a un capteur de rêves. C'est le BGG, le protagoniste du roman. Il attrape des rêves et les met dans des bocaux. Il colle des étiquettes avec le résumé du rêve sur chaque bocal pour pouvoir retrouver tel ou tel rêve plus facilement. Ensuite il les souffle dans les chambres d'enfants.

Nous ne savons pas où se trouve l'endroit où le BGG capture les rêves, mais nous avons notre imagination pour en inventer quelques uns. Chacun de nous a imaginé quelques rêves merveilleux et quelques cauchemars que nous avons insufflé dans des bocaux pour bien les conserver. Ensuite, nous y avons collé les étiquettes correspondantes.

Au pays des rêves

Allez acheter ce livre sans hésiter. Si vous ne connaissez pas encore le monde merveilleux de Roald Dahl, c'est le moment de le découvrir pour en tomber amoureux pour la vie. Hors le plaisir de la lecture, vous y trouverez plein d'idées d'activités comme, par exemple, inventer des mots en imitant le BGG. Des bulles en verre faits avec de la laine, délexquisavoureux, hippogrossesdames, alligraporcs etc.

Je rappelle que 10% de tous les droits d'auteur de Roald Dahl sont versés à des associations qui apportent de l'aide aux enfants malades et aux familles en difficultés.

Est-ce que vous irez voir le film "Le BGG"?

Au pays des rêves

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stéphanie 15/08/2016 18:32

Nous sommes finalement allés voir ce film... magique! Drôle et poétique, superbement imaginé et tourné! Bref, on a adoré!

Stéphanie 10/07/2016 22:18

Je n'avais pas l'intention d'aller voir ce film avant ton billet... je crois qu'on va y songer sérieusement maintenant!