Abilympics 1

Publié le par Arc-en-ciel

Samedi, nous sommes allés au Championnat du monde des métiers pour les personnes handicapées, les Abilympics, à Bordeaux. A vrai dire, nous n'avons jamais entendu parler de ce concours avant et pourtant il est né au Japon dans les années 70 et connait un grand succès en Asie. La France y participe pour la deuxième fois et accueille pour la première fois cette 9ème édition des Abilympics avec 600 participants de 40 pays, 250 juges internationaux et de nombreux traducteurs et accompagnateurs bénévoles. Le but de cette manifestation est de montrer aux handicapées et surtout à la société que ces personnes ont du talent et leur place dans le monde du travail.

Abilympics 1

Les Abilympics ont bien montré que les personnes handicapées ne sont pas seulement celles qu'on voit en fauteuil roulant. En regardant tous ces coiffeurs, cuisiniers, couturiers, photographes, dessinateurs, illustrateurs, informaticiens, opticiens, masseurs etc on se demande quel est leur handicap. D'ailleurs, sur 100 personnes en situation de handicap, 80% ont un handicap invisible et il faut donc se garder d'un jugement hâtif.

Abilympics 1

Je pense que non seulement les gens concernés par le handicap mais tous devraient venir à ce championnat pour changer leur regard sur l'autre. Quand on se promène pendant plusieurs heures parmi autant d'handicapés que de valides (ou peut être pas car n'oublions pas les Hinvisibles), on trouve cela normal et on regarde les gens droit dans les yeux sans les dévisager ni sans détourner le regard.

Abilympics 1
Abilympics 1

Je connais quelqu'un qui dit que les personnes estropiées ou au physique inhabituel devraient cacher leur partie du corps "dérangeante". Je suis triste qu'il y a des gens qui pensent de la sorte. Il faut leur rappeler que seulement 15% des personnes handicapées naissent avec un handicap ce qui veut dire que 85% de maladies ou d'accidents surviennent après la naissance et personne n'est à l'abri. Et pourquoi remarquer seulement ce qui dérange à la place de se focaliser sur ce qu'il y a de beau en chacun de nous?

NeO Tony LEE est de ceux qui montrent leur handicap la tête haute. Ce photographe et directeur artistique milite contre la retouche et dit: "Pas de chirurgie virtuelle (PHOTOSHOP), l’authenticité se retrouve dans l’originalité de chacun". Vous pouvez voir ces photos sur sa page FB (il y a aussi beaucoup de belles femmes).

Photo volée sur la page FB de NeO Tony Lee
Photo volée sur la page FB de NeO Tony Lee

Photo volée sur la page FB de NeO Tony Lee

Non seulement le travail mais le sport aussi peut aider les personnes à mobilité réduite à s'épanouir.

Abilympics 1

Dans chaque espace dédié à un métier, les juges décident qui est le meilleur dans sa catégorie professionnelle.

Abilympics 1

Pendant ce temps, les visiteurs admirent des artistes sur scène.

Abilympics 1

La journée a été très riche en rencontres et en émotions positives. Tous les participants sont déjà rentrés chez eux et continuent de travailler chacun dans son domaine et de vivre pleinement leur vie.

Abilympics 1

Ce n'est que la première partie de mon récit sur les Abilympics. Dans un nouveau billet je parlerai pourquoi il fallait y venir en famille et quels divertissements y étaient réservés aux enfants.

Publié dans Sorties plaisir

Commenter cet article