Architectures de papier

Publié le par Arc-en-ciel

Architectures de papier

Dans le billet "Papier-Ciseaux-Perles", j'ai parlé entre autres de la décoration de Noël en forme de ballerines voltigeant, légères comme des flocons de neige, au dessus du sapin. Honnêtement, ce n'était pas difficile de les réaliser. J'ai utilisé des silhouettes de ballerines trouvées sur Internet. Quant à leurs jupes, c'était très simple de les découper parce que je le faisais à l'école maternelle)))

Quand je vois ce que font les vrais artistes, je me sens minuscule. Mais bon, je me trouve tout de même des qualités autres que la créativité et je me console en me disant que je m'intéresse à l'art, je le connais plutôt bien, je m'en inspire et j'essaie de le faire découvrir à mon fils et de développer (ou plutôt ne pas stopper) sa créativité.

C'est pour cela que je l'emmène voir des expositions intéressantes dès que l'occasion se présente. La dernière en date était "Architectures de papier" au Pavillon des Arts à Pau.

Nous y avons observé sous toutes les coutures des paysages urbains de Mathilde Nivet.

Architectures de papier
Architectures de papier

De l'univers des mégapoles colorées, on passe à une ville blanche de Stéphanie Beck. J'imagine déjà les décors de film stop motion que je pourrai fabriquer avec Prince en utilisant cette technique.

Architectures de papier

Là, on comprend bien qu'il faut "construire" des pavés droits en utilisant plusieurs feuilles de papier et de la colle et découper des portes et des fenêtres.

Mais comment fait Ingrid Siliakus pour faire apparaître des monuments d'architecture célèbres dans une seule feuille de papier? Reconnaissez-vous ces deux-là?

Architectures de papier
Architectures de papier

Du "marbre" blanc à la dentelle noir... Je me demande juste combien de temps consacre Béatrice Coron pour réaliser un de ses "carrés noirs" de plus d'un mètre de côté. Quelle grande précision des gestes il faut avoir pour créer ces chefs-d’œuvre! Ils ne sont, d'ailleurs, pas faits en papier mais en Tyvek, un textile non tissé indéchirable qui, à l’œil et au toucher, ressemble au papier.

The Long Road,2012

The Long Road,2012

Children’s Hospital Castle, 2012,107x107 cm, fragment

Children’s Hospital Castle, 2012,107x107 cm, fragment

Tout cela est très étonnant, beau et m'inspire beaucoup à essayer de fabriquer ne serait-ce qu'une toute simple carte en kirigami. Mais, grâce à Internet, bien avant ladite exposition, j'ai fait la connaissance d'une artiste encore plus exceptionnelle à mes yeux. Elle découpe des portraits qui sont, on dirait, des photocopies des photos originales. Elle est Russe et elle s'appelle Alya Slanova. Je la suis sur Instagram. Si vous voulez faire un cadeau singulier, commandez-lui le portrait d'un de vos proches ou le vôtre. Je suis sa fan et je pense qu'elle mérite d'exposer ses créations partout dans le monde aux côtés des artistes cités plus haut. Reconnaissez-vous ces deux célébrités?

By Asya Slanova
By Asya Slanova

By Asya Slanova

Architectures de papier

N'ayant aucune intention de nous mesurer aux grands, nous avons tout de même participé à l'atelier sur les techniques de découpage après la visite de l'exposition. Nous avons suivi les consignes de l'animatrice et voici le résultat.

Des apprentis de tout âge s'initient au découpage

Des apprentis de tout âge s'initient au découpage

Nos premières cartes kirigami

Nos premières cartes kirigami

Cette exposition me donne vraiment envie de m'essayer à ce loisir créatif et de le partager avec Prince. Qui sait, peut-être on vous présentera nos créations un jour...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article