Nous sommes Charlie ou phénomènes étranges

Publié le par Arc-en-ciel

Dimanche dernier, j'ai fait un rêve étrange. J'entrais au musée Kalachnikov à Ijevsk, ville où a vécu ce célèbre inventeur de l'arme la plus utilisée au monde. En 2002, j'ai eu l'occasion de rencontrer Mikhaïl Kalachnikov quand j'étais secrétaire, pendant quelques mois, de direction du service de marketing d'une grande usine à Ijevsk (c'est aussi dans cette ville que j'ai fait mes études supérieures). Un jour, Kalachnikov est venu voir mon chef qui était aussi député. Et c'est moi qui l'ai accueilli dans la salle de réception... Je veux juste rappeler que les inventeurs des armes ne sont pas des assassins; tous ces automates deviennent outils de massacre dans les mains des fous, des fanatiques. Et s'il n'y avait pas de kalachnikov, il y aurait une bombe ou autre chose à la place. Je le dis au cas où.

Donc, dans mon rêve, je cherchais des automates Kalachnikov dans le musée (dans lequel je n'ai jamais été en réalité) et j'en ai trouvé DEUX(!!!).

Mercredi, j'ai entendu à la radio une discussion sur des terroristes. J'ai aussitôt allumé la télé et appris sur une chaîne d'information le drame terrible qui a touché tous les Français. J'ai pensé à mon rêve et eu peur. Il m'arrive souvent que mes rêves ou pensées-flash se réalisent et je ne sais pas comment cela fonctionne. J'ai pensé aussi aux prévisions astrologiques entendues à la radio deux ou trois jours avant cet attentat terroriste. L'astrologue, une femme dont je ne connais pas le nom, disait que l'année 2015 sera très dure pour la France. A ce moment-la j'ai ricané en pensant que, vu la situation économique et politique actuelle, moi aussi, j'aurais pu dire la-même chose et en plus gratuitement. Je ne pensais pas qu'il pouvait nous arriver ce qui est arrivé. Charb aussi était visionnaire dans son dernier dessin.

Nous sommes Charlie ou phénomènes étranges

C'est vrai qu'il y a maintenant 66 millions de blessés et il faudra du temps non pour oublier mais pour atténuer la douleur.

Mais il y a eu un nouveau phénomène inexplicable hier soir. On n'avais plus de lumière dans une salle de bains. Je ne sais pas changer ces petites ampoules bizarres et en plus nous n'en avions aucune de rechange.J'ai, donc, allumé deux bougies pour faire la toilette du soir à côté de mon fils, chacun à son lavabo. Au début, Prince a dit que ça ressemblait au hamam. C'est vrai que ça procurait une ambiance orientale. Ce voyage mental n'a pas duré logtemps car, une minute plus tard, Prince a dit: "Ces bougies sont pour Charlie"... No comment.

Le plus étrange est que la lumière s'allume à nouveau depuis ce matin sans qu'on ait fait quoi que ce soit. Je pense vraiment que les bougies d'hier soir étaient pour Charlie Hebdo (je n'ai pas pensé à photographier les bougies hier). Trop de mystique...

Nous sommes Charlie ou phénomènes étranges

Je voudrais terminer ce billet par les vers d'une chanson de Charles Aznavour:

Il faut savoir encore sourire
Quand le meilleur s'est retiré
Et qu'il ne reste que le pire
Dans une vie bête à pleurer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Albert 21/01/2015 22:47

"Chapeau"Olga.Ton texte est à la fois magnifique et très émouvant.Félicitations!

Arc-en-ciel 23/01/2015 12:54

Merci Albert! Contente de vous VOIR parmi mes lecteurs.

Stéphanie 09/01/2015 19:02

Merci pour ce partage.
Oui, la France est touchée mais se relève encore plus forte! Nous sommes LE pays de la liberté et je suis sure que , de par ta culture et ton passé, tu sais bien à quel point la France est libre.
Nous sommes tous Charlie!

Arc-en-ciel 12/01/2015 18:13

Quelle bonne initiative d'envoyer des dessins aux familles! Si chaque enseignant faisait pareil... Si chaque parent parlait aux enfants de l'importance du soutien à la liberté de la presse... Si tous les enfants pouvaient entendre des choses vraies et non des stéréotypes...
J'ai eu un frisson en lisant quel dessin a fait Elven...

Stéphanie 10/01/2015 19:46

J'ai vu des articles et des témoignages de profs ou d'instits sur internet. La minute de silence a été une véritable épreuve dans certaines écoles où les enfants ont chahuté, critiqué, ri, discuté... certains n'ont pas compris, d'autres ont carrément dit que c'était bien fait pour les victimes... des enfants qui hélas n'ont pas été éduqués dans le respect des autres et des différences et qui ont l'esprit fermé, qui répètent ce qu'ils entendent chez eux, qui n'ont même pas finalement, de liberté d'expression puisqu'ils expriment là ce qu'ils ont entendu chez eux... Triste d'entendre tout ça!
Ici, Elven et Axel ont fait une minute de silence. Dans la classe d'Elven ils ont fait des dessins pour envoyer aux familles. Il a dessiné un démon et un ange, séparés par une rivière au fond de laquelle il a écrit le mot PAIX. Le thème n'était pas imposé, la maîtresse les a laissés libres de faire ce qu'ils voulaient.
Dans la classe de Lohan, ils n'en ont pas parlé, mais il n'est qu'au CP et je pense que leur maître a du les trouver trop jeunes pour aborder tout ça.
Moi, j'ai fait ma minute de silence de mon coté, mais je n'en avais pas besoin pour y penser. Plus que jamais, j'ai envie de donner à mes enfants l'envie d'apprécier notre liberté! La notion de respect, de curiosité, de tolérance ne doit jamais cesser de nous animer!

Arc-en-ciel 09/01/2015 22:45

Le plus terrible est qu' une fille, dans la classe de Prince, a dit, après la minute de silence, qu'elle s'en foutait des morts tant qu'ils n'étaient pas de sa famille...

Arc-en-ciel 09/01/2015 21:23

Oui, je suis impressionnée par la solidarité que les Français ont montré ces deux derniers jours. J'aime la France et je suis fière d'être Française d'adoption. C'est dans ces moments-là, quand tout le monde reste soudé et uni par la même douleur, qu'on sent appartenir à une Grande Nation.