Le tri sélectif ou l'art de la récup

Publié le par Arc-en-ciel

Qu'est-ce que vous faites des catalogues publicitaires? Moi, je les utilise pour protéger la table ou toute autre surface, par exemple, de la peinture. On peut y découper de jolies images pour apprendre l'anglais, pour créer des œuvres "d'art"... Ceux qui sont en papier journal, je les transforme en essuie-glace. Ça absorbe parfaitement le produit pour les vitres sans laisser de traces comme c'est le cas des chiffons en tissu. Le reste, je jette dans la poubelle "jaune". Il faudrait, je pense, refuser ces publicités et faire un bon geste pour la planète. Mais, faut-il être pressé à le faire? Il y a quelques jours, j'ai trouvé une idée géniale pour occuper Prince et pour développer son imagination. Il se trouve que la designeuse anglaise Sarah Horne (voir l'article-source ici) s'occupait à illustrer les catalogues Ikea et, ensuite, a été même embauchée par la célèbre marque.

Je pense à nos amis qui ont une fille très productive en dessins. Elle se procure toujours des feuilles de papier pour laisser libre cours à son imagination. Les parents ne savent plus quoi faire car elle peux produire jusqu'à 20 dessins par jour! Je leur parlerai de ma trouvaille; je pense qu'ils pourront faire des économies si leur petite artiste adopte les catalogues publicitaires.

Le dessin de Sarah Horne

Le dessin de Sarah Horne

Et voilà, une nouvelle occupation est née pas seulement pour Prince mais aussi pour moi. On s'est amusés à cacher des animaux et des objets derrière ces lampadaires trouvés dans un catalogue. Les quatre premiers sont les miens; je n'ai pu rien trouver pour les deux derniers et Prince a pris la relève.

Le tri sélectif ou l'art de la récup

Ensuite, il a transformé les mêmes lampadaires (j'ai demandé le même catalogue aux voisins) en personnages différents.

Le tri sélectif ou l'art de la récup

Nous avons aussi donné vie aux étagères du catalogue d'un magasin de bricolage. Finalement, c'est une activité très entraînante! Quant à moi, j'ai plus d'imagination quand il s'agit de transformer ou compléter un objet que quand j'ai une feuille blanche devant moi. Même si je ne sais pas dessiner, je m'amuse et je découvre en moi un brin de créativité. Car le développement de la dernière chez Prince et chez moi est devenue, depuis un moment déjà, mon obsession. Et ça fonctionne! En une semaine, j'ai écris un conte pour enfants et un poème. Ma source d'inspiration? Mon enfant, bien sûr. Le conte est né après une phrase interessante lancée par Prince et un de ses dessins m'a offert un sujet pour mon poème. J'aimerais montrer à mon enfant les différentes manières d'être créatif. Je l'encourage quand il fait des jeux de mots; quand il invente des histoires drôles; quand il fait des observations et des déductions intéressantes...

Le tri sélectif ou l'art de la récup

Prince nous a étonnés par la transformation d'une planche à découper en terrain de foot. Il a même changé les dimensions de la planche en barrant le c de cm. Bien sûr, un terrain de foot se mesure en mètres!!!

Le tri sélectif ou l'art de la récup

Pour finir, je vous présente un frigo... Ce qui est embêtant c'est qu'il est difficile de bien cacher les endroits de l'impression publicitaire qui ne sont pas en blanc. Mais, parfois, c'est révélateur comme sur ce dessin à moi, où on voit un tiroir de frigo à travers le short diaphane de la femme. En effet, c'est là qu'on stocke tout ce qu'on mange))).

Le tri sélectif ou l'art de la récup

Prêts à recycler des prospectus publicitaires en apportant un peu d'humour et d'imagination?

Publié dans Activités artistiques

Commenter cet article

Stéphanie 29/01/2015 22:45

J'adore ces idées! Quelle trouvaille!
Les enfants veulent absolument que je colle un autocollant sur la boites aux lettres "stop à la pub", mais voici de belles idées pour utiliser toutes ces pubs! merci.

Arc-en-ciel 31/01/2015 09:09

Oui, moi aussi, je pensais déjà aller à la mairie pour prendre un autocollant "Stop à la pub". Heureusement, j'ai trouvé cette idée de recyclage. Il faut que je cherche d'autres moyens encore d'utiliser ses catalogues publicitaires. Moi même, je n'ai pas d'autres idées pour le moment.