Chambres d'hôtes Capcazal de Pachiou

Publié le par Arc-en-ciel

Chambres d'hôtes Capcazal de Pachiou

Voudriez-vous séjourner dans une chambre d'hôte dans une maison de riches Chalossais qui a plus de 400 ans? Sachez que c'est possible dans les Landes! En effet, la maison Capcazal de Pachiou qui se trouve à 10 minutes de Dax près de Mimbaste, propose des chambres d'hôtes pas comme les autres. Ici, tout est imprégné d'histoire de plusieurs générations de la riche famille de propriétaires fonciers, les Dufourcet, qui occupent la maison depuis 1617! Et même si ce n'est pas un château, l'ameublement de la maison ne cède en rien à celui de certaines demeures princières (peut être pas principales) et en dit beaucoup sur la situation sociale des anciens habitants de la maison.

J'ai eu la chance de rencontrer François Alberca Dufourcet, le gérant des lieux qui m'a présenté la propriété de sa famille et a raconté son histoire depuis le début du XVIIème siècle. Voulez-vous visiter avec moi quelques pièces de cette maison étonnante? Allons-y alors!

La première chose que je voulais savoir c'était la signification de "Capcazal de Pachiou". François m'a expliqué que le mot capcazal est composé de "cap" qui veut dire "le premier ou le chef" , et de "casa", qui désigne l'habitation. "Pachiou", en gascon, signifie "l'endroit où on mange bien, où l'herbe est grasse". L'ensemble des mots nomme, donc, une demeure de maître avec des terres ne relevant d'aucun seigneur et offrant des pâturages abondants aux animaux . Voulant savoir plus sur ce type de maison, j'ai trouvé un article qui décortique le sujet de A à Z. En suivant le lien, vous trouverez aussi des photos de l’extérieur de Capcazal de Pachiou.

Maintenant qu'on sait où on est exactement, on peut commencer la visite par le salon à la déco sophistiquée. Mon regard s'arrête tout de suite sur l'énorme placard intégré dans une boiserie qui fait toute la largeur d'un mur comme cela se faisait beaucoup au XVIIIème siècle. "A l'époque, la boiserie était un signe de richesse et une recherche esthétique . Le bois étant un bon isolant, facile à sculpter et décorer, et était très certainement peint (décapé au XIXème siècle quand la mode du bois naturel revient). Le placard du grand salon est un présentoir à vaisselle datant de l'époque ou cette pièce servait de salle à manger au début du XVIIIème siècle", explique François Alberca Dufourcet, grand esthète et connaisseur des arts décoratifs du fait de sa formation professionnelle.

Par la fenêtre du salon décorée d'un rideau de vigne, on voit un petit jardin avec des sculptures représentant les quatre saisons ainsi qu'une plaque de rue du nom de l'arrière arrière grand père de François, Eugène de Gardilanne, maire de Dax au XIXème s.

(Pour éviter que l'article ne soit trop long, j'ai choisi d'afficher les images par plusieurs ce qui réduit leur taille. Je vous conseille de cliquer sur les photos pour les agrandir car certaines apparaissent ici comme coupées)

Chambres d'hôtes Capcazal de PachiouChambres d'hôtes Capcazal de PachiouChambres d'hôtes Capcazal de Pachiou

Une chapelle est juxtaposée au salon juste derrière le placard. La particularité de cette chapelle est qu'elle se trouve dans la maison ce qui est plutôt exceptionnel. Elle a été consacrée vers 1817 par l'évèque de Dax , Mgr d'Astros. Le tabernacle recèle une hostie consacrée, donc on doit y maintenir une lumière qui brûle en permanence. La chapelle a aussi son histoire. Voici ce que nous dévoile François: "Mon arrière grand oncle, Jean-Blaise du Fourcet de la Carrère, curé de Mimbaste, né dans cette maison vers 1710, a célébré des messes clandestines pendant la révolution dans cette pièce, qui était alors une chambre. Il a été persécuté pour sa foi et emprisonné au Couvent des Clarisses de Mont de Marsan transformé en prison révolutionnaire . Et je pense que c'est pour cette raison que l’évêque nous a autorisés à titre exceptionnel à y établir une chapelle définitive. C'était une sorte d'hommage à ma famille, de reconnaissance. Le curé du village y célébrait au moins une messe par an jusque dans les années 1960. Le village suivait en procession."

Jadis, au dessus de la chapelle, se trouvait un dortoir pour les pèlerins. François raconte que "c'était une "maison hospitalière", référencée dans les guides de pèlerins de l'époque comme s'offrant à accueillir et nourrir charitablement les pèlerins qui empruntaient cette route (ancienne voie romaine dite chemin de Bordeaux) . Cela dura du XVII° au XIX° s, époque à laquelle le pèlerinage de St Jacques tomba en désuétude."

Chambres d'hôtes Capcazal de PachiouChambres d'hôtes Capcazal de Pachiou

Maintenant, je vous invite à visiter quelques chambres qui vous attendent peut être pour un petit séjour.

Chambres d'hôtes Capcazal de PachiouChambres d'hôtes Capcazal de PachiouChambres d'hôtes Capcazal de Pachiou
Chambres d'hôtes Capcazal de PachiouChambres d'hôtes Capcazal de Pachiou

Dans ce lit a dormi le roi Alphonse XIII d'Espagne. Le lit a été légué par la grand tante de François, Gabrielle Martin-Laprade, née Dufourcet.

Chambres d'hôtes Capcazal de PachiouChambres d'hôtes Capcazal de Pachiou

Nous voilà dans la bibliothèque et dans le cabinet de curiosités rempli d'animaux empaillés, de coquillages et de minéraux. L'essentiel de la collection provient du grand père paternel, Jean-Scholastique Alberca.

Chambres d'hôtes Capcazal de PachiouChambres d'hôtes Capcazal de PachiouChambres d'hôtes Capcazal de Pachiou

Dans chaque chambre on peut trouver un objet étonnant qui, autrefois, servait à moucher les chandelles.

Chambres d'hôtes Capcazal de Pachiou

J'envie les clients de François qui peuvent prendre leur petit déjeuner dans une magnifique cuisine qui, elle aussi, les transporte plusieurs siècles en arrière grâce aux meubles et ustensiles de cuisine utilisés à l'époque. Là aussi, François a de quoi raconter sur ces ancêtres: "L'un d'eux, Eugène Dufourcet, a écrit "Le cuisinier landais", collation des recettes que faisait sa cuisinière.Il ne l'a pas signé car c'était un ouvrage peu digne d'un historien président de la société de Borda (une société savante créée en 1876 à Dax), président du Tribunal de Grande Instance de Dax, docteur en droit, docteur en sciences. Il apprend notamment à faire un "tôt fait" un "millas"(gâteaux), du résiné ( sorte de confiture de raisins), ou du foie de canard poêlé aux raisins. Recettes que je fais assez souvent . Le livre a été réédité il y a quelques années."

Chambres d'hôtes Capcazal de PachiouChambres d'hôtes Capcazal de Pachiou
Chambres d'hôtes Capcazal de PachiouChambres d'hôtes Capcazal de Pachiou
Chambres d'hôtes Capcazal de PachiouChambres d'hôtes Capcazal de Pachiou

On sent que François tient beaucoup à ses racines et peut parler longuement de l'histoire de sa famille. Il a, entre autres, étudié l'histoire de l'art et a un diplôme de commissaire-priseur c'est pourquoi il connait la valeur de chaque objet de décor de sa demeure familiale. Il est, d'ailleurs, le temps de le laisser s'occuper des chambres pour y revenir un jour en tant que client... Si ces chambres d'hôtes vous ont plu et vous pensez à y séjourner un jour la saison prochaine, voici ce qu'il faut savoir:

Les chambres d'hôtes sont ouvertes du 1er Mars au 15 Novembre. Le prix ( 50ou 70 euros selon la chambre) le petit déjeuner inclus, pris dans l'ancienne cuisine. Les dîners sont réservés aux hôtes, sur demande. Les chambres d'hôtes sont fermées pour Noël et le Nouvel An. Possibilité d'organiser des réunions de famille ou entre amis, avec chambre et repas festif, sur demande, et même des repas de fiançailles ou baptème, avec prêt de la chapelle.

J'ajoute que vous pouvez y aller sans crainte avec vos enfants qui apprécieront, sans doute, la compagnie de deux ânes et du chat de François ainsi que les équipements de chevalier et de chasse.

Rendez-vous sur le site:

http://www.capcazaldepachiou.com/

Chambres d'hôtes Capcazal de Pachiou
Chambres d'hôtes Capcazal de PachiouChambres d'hôtes Capcazal de PachiouChambres d'hôtes Capcazal de Pachiou

Publié dans Landes

Commenter cet article

piquemal jacques et nicole 19/09/2016 16:43

deux Ariegeois éblouis par une demeure exceptionnelle,au mobilier d'époque et un maitre des lieux passionné par l'histoire de ces Aïeux.Nous avons apprécie l'ambiance conviviale autour d'un repas,notre hôte étant excellent cuisinier.A recommander aux amoureux du savoir vivre .