Auch, ville étonnante

Publié le par Arc-en-ciel

Au même titre que Paris et la montagne, Auch occupe désormais une place importante dans mon cœur. Comment ne pas aimer cette ville ancienne avec ses ruelles en forte pente que l'on appelle ici les pousterles! On dirait que le temps s'est arrêté dans ces quartiers historiques. Seulement les automobiles rappellent que nous sommes au XXI siècle.

Une dame très âgée remonte sans s'arrêter une seule fois la rue Vieille Pousterle et plus tard nous la retrouvons dans la Cathédrale Sainte-Marie. Quand je me suis étonnée de la bonne forme physique de cette dame dont les vêtements m'ont rappelé ceux des femmes mexicaines, mon époux a dit, en plaisantant, que l'église c'est le Red Bull des anciens. Car même moi, j'étais contente de m’asseoir sur un banc dressé à mi-chemin. Et pourtant, je prend un Truc énergisant dont je parlerai très prochainement. Peut être quelqu'un a déjà deviné ce que c'est)))

Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante

Les maisons y sont à colombages. L'Office du Tourisme occupe l'une de ces constructions du XVe siècle.

Auch, ville étonnante

Par une chaude journée d'été on peut trouver de l'ombre au bord du Gers.

Auch, ville étonnante

Et, bien sûr, la splendide cathédrale Sainte-Marie à trois nefs avec ses bas reliefs et vitraux.

Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante

Nous avons déjeuné au restaurant- brasserie Le Daroles que Stendhal en personne avait visité en 1838. Le menu du jour est à 11,50 euros.

Auch, ville étonnante
Auch, ville étonnante

Ce n'est qu'un aperçu sommaire de la richesse historique de la ville. Plus tard, je raconterai davantage...

Commenter cet article