Le Béatus de Saint-Sever

Publié le par Arc-en-ciel

Vous aimez vous évader par les livres? Moi aussi. Il arrive parfois qu'un bouquin fait voyager réellement. Ce qui c'est passé avec nous. Tout a commencé par l'ouvrage "Il était une fois l'Art au Moyen Age". Je l'avais déjà lu il y a deux ans. Mais, cette fois, je l'ai montré à mon fils. Dedans, on découvre l'existence d'un codex de Béatus qui est une copie richement enluminée de l'Apocalypse de saint Jean faite par l'atelier du moine Stephanus dans l'abbaye de Saint-Sever en 1025. C'est le seul Béatus français. L'original du Béatus est conservé à la Bibliothèque Nationale de France, mais on peut voir le fac-similé dans l'abbaye de Saint-Sever.

Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever

J'ai rappelé à Prince notre visite de cette abbaye d'il y a deux ans. Nous avons regardé les photos. Ensuite, j'ai voulu trouver des informations supplémentaires sur le Béatus et là, j'ai découvert ce qui a éveillé l’intérêt de Prince pour ce manuscrit et pour Saint-Sever. C'est un film en 15 épisodes de 2 à 3 minutes chacun sur l'histoire de cette petite ville et de ses monuments.

Un jeune moine, prénommé Guilhem, a transgressé la défense d'ouvrir le Béatus. Il doit réparer sa faute. Pour cela il parcourt Saint-Sever et nous raconte l'histoire de cette ville. A voir absolument pour préparer sa visite où pour faire la connaissance de cette ville et son histoire virtuellement.

Il est possible de louer une tablette numérique à l'Office de Tourisme de Saint -Sever pour 3 euros et suivre Guilhem dans ses aventures. C'est ce que nous avons fait. En même temps, Prince a fait la chasse au trésor. C'est vraiment génial! Un petit livret guide l'enfant dans sa recherche et raconte, en même temps, plein de choses intéressantes sur l'abbaye et la ville. Car, en plus de cette abbaye bénédictine du X siècle, il y a aussi le couvent des Jacobins. Nous avons visité son musée il y a quelques jours. On peut y voir les diapositives géantes de l'Apocalypse de Saint-Sever ainsi que les vestiges des constructions gallo-romaines de la ville et la maquette de la cité.

Dans les rues de Saint-Sever
Dans les rues de Saint-Sever
Dans les rues de Saint-Sever

Dans les rues de Saint-Sever

Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever

Pourquoi partir loin quand l'histoire est tout près de chez nous? Dommage qu'on ne puisse pas acquérir de livre ou de petit livret avec les enluminures du Béatus (ou ne serait-ce que quelques extraits) et les commentaires. Ça serait bien aussi d'avoir un enlumineur dans les parages pour montrer aux visiteurs et aux écoliers cet art ancien. Nous avons déjà vu un enlumineur lors de l'exposition artisanale à Mont-de-Marsan. Le voici. (Je trouve qu'un artiste comme celui-ci serait très bien intégré dans le cadre historique de l'abbaye de Saint-Sever)...

Le Béatus de Saint-Sever
Le Béatus de Saint-Sever

Publié dans Sorties culturelles, Landes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tauzin caro 05/08/2014 23:25

Votre blog est génial, merci de nous faire partager ainsi toutes vos découvertes

Arc-en-ciel 06/08/2014 21:39

Merci à vous pour ces mots. Je suis contente que mon blog vous plaise.