Les Shadoks

Publié le par Arc-en-ciel

Les Shadoks

Dans l'article Exposition Dessus-dessous, j'ai écris que le nom de cette exposition me faisait penser à la série animée "Les Shadoks" que j'ai découverte il y a moins d'un mois. C'est par hasard et, d'ailleurs, je ne me souviens pas comment exactement (peut être parce que, comme les Shadoks, j'ai seulement quatre cases dans mon cerveau) j'ai découvert sur Internet le nom de cette série animée. Et, heureusement, j'ai pu emprunter l'intégrale de la série à la médiathèque. Depuis, nous la regardons tous les jours en famille. Mon mari la connaissait déjà, mais pour moi et Prince ça a été une découverte agréable et plutôt inattendue.

Nous avons tout de suite adoré ces drôles de personnages qui viennent des deux planètes différentes, de Gibi et de Shadok. La première est plate et penche ce qui provoque des glissements et des chutes de ses habitants. La seconde peut changer de forme et est peuplée de Shadoks qui vivent en haut et de Shadoks qui vivent la tête en bas et qui servent "à soutenir la planète par en dessous". Les Gibis (GB!) ressemblent à des saucisses et ont des chapeaux melons. Les Shadoks sont ronds avec d'énormes becs pointus et des ailes rikiki. Les deux peuples ont pour objectif d'aller sur la Terre et font tout possible pour y arriver. Cela m'a tout de suite fait penser à l'URSS, mon pays natal, et les USA qui s'étaient livrés à la course à l'espace. 

Les Gibis construisent une fusée qui fonctionne avec du Cosmogol, carburant extrait de l'atmoshpère. Les Shadoks, à leurs tours, fabriquent une fusée et décident de pomper le Cosmogol des Gibis à l'aide d'une machine spéciale.

On apprend par la suite tout sur la vie et les actes absurdes des habitants des deux planètes. On rit beaucoup, car toutes ces absurdités sont puisées dans la vraie vie terrienne et présentent de manière caricaturale des actions humaines. Par exemple, le chef des Shadoks, qui est très autoritaire, n'hésite pas à mettre certains habitants de sa planète dans le Goulp car ils ne donnent pas "entière satisfaction". Impossible de ne pas penser à un personnage historique célèbre et aux camps de concentrations. 

J'adore aussi les expréssions des Shadoks comme, par exemple:

"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche". 

"S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème".

Parfois, on a besoin de se dire ces choses-là.

Et surtout, je me demande comment ont fait les créateurs de la série pour inventer tant de choses inimaginables pour les simples mortels. A quel point il faut être observateur et créatif et dénicher autant de situations loufoques?!

Les Shadoks m'ont inspiré à fabriquer les personnages de la série. Je les ai réalisés avec mon fils à l'aide des perles à repasser Hama. C'est une nouvelle activité créative pour nous, que j'ai découverte sur un blog génial que je partage ici avec vous.

Et voici mes Shadoks qui pompent le Cosmogol pour leur fusée et le Gibi de Prince avec la fusée des Gibis (je l'ai aidé pour les lettres).

Les Shadoks
Les Shadoks

Publié dans Activités artistiques

Commenter cet article

MLF40 19/06/2014 20:42

Et les shadoks pompaient...

Arc-en-ciel 20/06/2014 20:17

...pompaient... pompaient...

Stéphanie 16/06/2014 23:25

Wahou! Belles réalisations!

Arc-en-ciel 17/06/2014 14:38

Dans ce cas, tu pourrais aussi exposer leurs créations sur ton blog. J'aimerais bien les voir.

Stéphanie 17/06/2014 14:32

Mes loulous aussi adorent les perles hama!

Arc-en-ciel 17/06/2014 08:59

Merci beaucoup! Maintenant, nous adorons les perles Hama.

careli tutolibre 10/06/2014 09:27

tu es trop jeune pour avoir "bien" connu
moi je suis une fan de la première heure !
mes devises cultes :

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir....
En d'autres termes... Plus ça rate et plus on a de chances que ça marche...

et
Avec un escalier prévu pour la montée, on réussit souvent à monter plus bas qu'on ne serait descendu avec un escalier prévu pour la descente.

bonne découverte à toi

careli tutolibre 10/06/2014 13:28

je vois que tu as déjà des "lettres" mdrr

Arc-en-ciel 10/06/2014 13:08

ça fait vraiment plaisir de savoir que je ne suis pas la seule à être folle des Shadoks. Mon mari se moque déjà de moi. Mais " il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes".

Rachel 09/06/2014 15:28

Et bien bravo ! :-) Pour un début dans les perles Hama, c'est vraiment réussi !
Bonne continuation et merci d'avoir cité mon blog. :-)

Arc-en-ciel 09/06/2014 17:08

Merci à vous pour vos idées créatives!