Une multitude de points...

Publié le par Arc-en-ciel

En creusant le thème très passionnant sur l'Australie, nous avons lu le magazine "Dada" numéro 88 "Océanie. Arts premiers". A l'intérieur, parmi beaucoup d'informations intéressantes il y a un récit touchant intitulé "Agalulili, passeur de rêves" dans lequel l'auteur, Gérard Mathie, joue avec le mot "point" qui a plusieurs sens suivant comment il est employé. Le récit commence par des souvenirs d'enfance l'un desquels évoque l'émerveillement de l'auteur devant les broderies au point lancé et au point de croix de sa grand-mère. Plus tard, le petit garçon devenu grand a beaucoup voyagé et lors d'un voyage il a fait la connaissance d'un artiste aborigène qui peignait sur écorce. "Seulement, ici,aucune jolie petite fleur ne s'épanouissait sur la toile, juste des points et des lignes que je contemplais avec stupéfaction".

Ce récit poétique m'a rappelé que j'avais un chemin de table brodé au point de croix par ma mère au temps de sa jeunesse. Je garde cet ouvrage au fond d'une armoire. Alors c'était LE moment de le sortir pour montrer à mon fils. Il ne faut jamais oublier ses parents et son histoire. C'est pour cela que je m'incline devant les aborigènes qui ont réussi à maintenir les souvenirs du Temps du rêve jusqu'à maintenant malgré les agissements irréparables des colonisateurs. Ces derniers avaient leur point de vue sur comment le monde doit être fait...

Une multitude de points...
Une multitude de points...

Publié dans Activités artistiques

Commenter cet article